Skip to content

3.30 am un dimanche matin avant la messe

décembre 7, 2010

Tandis que le soleil éclaire la Chine
Que des relents embaument ma pine
J’émerge comme régénéré
Gamberge Oli dégénéré

Et vice & versa
A charbon & vapeurs
A voile & à moteur
Aux armes & cetera

J’ai rêvé de poèmes rafraichis aux embruns
Ingéré le nectar aux épicés relents
à Six heures il est temps de prendre cannes et appâts
Pour pêcher ou pécher en ce jour des saigneurs

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :