Skip to content

Sable chô & Co

décembre 7, 2010

Madame,
Il était un berbère avec 50 chamelles
L’une d’Elle se dénommant Cation
A cédé aux anions, électrons de passage.
Tandis que le berbère chamelier s’interroge, en regardant le ciel
…Cation en illumine par les notes et la mine.
Le temps semble propice,
Malgré l’argent et la milice,
A enfanter enfin
D’un poème malin ou bien d’un sage quatrain

Publicités

From → brèves

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :