Skip to content

Dans les steppes de l’asile central

janvier 28, 2011

(cliquez ici pour écouter Borodine) Décidément ils sont là. Les mêmes qu’hier, et des années passées, les psy’s. Me voila embarqué pour la journée dans un périple qui me ramène à de tristes souvenirs; passage par les urgences psychiatriques de Cochin, puis accompagnement de la suicidée(qui s’est) ratée vers son fournisseur de psychotropes attitré. Et retour à la maison ou peut-être en clinique pour la faible femme mal entourée. Et non, ce n’est pas aujourd’hui que j’en sort, et si j’écoutai les avis bien pensants, le manège continue et je suis à bord…

C’est mieux probablement de voir, de temps en temps, régulièrement, des psy (copathes, chiâtre, chologue, cothérapeutes, canalyste, canal historique, ou comportementalistes à la mode coach…) que de voir des bêtes ou des fantômes tout le jour et la nuit.

Pour moi cela ne changera pas, ils me sont haïssables et j’ai de bonnes raisons. Soit disant qu’accepter la fameuse thérapie longue et onéreuse me soulagerai au point de ne plus avoir de ressentiments, ni contre cette engeance, ni contre mes démons personnels et familiaux? Puis-je obtenir de vous la bienveillance qui m’autorise à en douter sans subir de regard compatissant ou de jugement hâtif? Si vous trouvez de bons arguments je vous écoute, mais le plus simple est de m’accepter avec ce lot de brindilles accrochées sur le dos!

Cliquez ici pour écouter Alice et ses amis

Publicités

From → journal

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :