Skip to content

Les raisins de la discordance

juillet 31, 2011

Les fruits ôtés à la bouche des enfants, l’estomac creux, les yeux écarquillés

Leurs misérables frusques souillées de crachats

Les fonctionnaires vautours investis des pouvoirs, et les rats usuriers en mal de possessions

Le toit, la charrette et le soc, abandonnés parmi les ruines, désaffectés

A l’orée d’une imminente crise, la cacophonie silencieuse des inconsciences vous semble-t-elle assourdissante ou juste désuète ?

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :