Skip to content

Après maintenant

novembre 6, 2011

L’instant chasse le présent,

L’offrande sublime le sens du temps.

A la question de l’univers infini,

Précède l’impuissance du vivant sur le sens du vent.

Sur mon Nil, un plus un égale trois, les triangles ont 7 angles et les angles des foules de degrés,

Sur l’échelle céleste des sensations, à chaque barreau gravi succède une vue transposée,

Échassier sur sable fin,  derviche immobile sur tour en contresens…

Danse, danse, danse ce matin pour célébrer l’after de cette nuit et la before qui clôture le soir, un cercle vertueusement virtuel.

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :