Skip to content

Mahler – Klimt, Beethoven aussi

novembre 21, 2011

à 06.06 ce matin j’envisage d’être moi-même et laisser s’exprimer polyphonies de ma folie.

Chevalier au service des grands Maîtres, adoubé sur la pente de symphonies majeures, adolescent,

Pantin pantelant, mineur instrumentiste aux membres ballants,  je titube quelques notes sur un manche.

Je chancelle entres Jacques et Bernard, capture des notes en forme de lettre,

Interprète alors un concerto de maux, qui mène en une symphonie d’hymne à la joie.

Je suis brouillon de cultures sur échiquiers des sens, insensé à fleur de peau,

J’ai mon chapeau doré ce matin et je vénère les vies!

Il vous en souhaite aussi,

Des couleurs de le veine de vos envies!

regardez, écoutez une minute de silence puis quelques notes de totale romance
Publicités
2 commentaires
  1. Zohir permalink

    Majestueux tout simplement. Merci de me faire partager ces moment de plaisir.

    • Merci Zohir, je suis très touché par ton amitié et tes commentaires. Méditerranéement tien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :