Skip to content

Collectif Librisien Acte I scène 2: Libre hisse

décembre 11, 2011

Au Libris nous cherchons des oreilles pour voir, des bouches pour entendre, des yeux pour goûter. Ni instructeur ni censeur insensé, ni ascenseur pour l’échafaudage, ni sainte ni-touche, ni académicien, et tout ça à la fois. Nous réalisons sans y panser des sutures pour nos réalités

Hors du Libris nous sommes toujours des liens, éphémères scarabées dont les ailes, et le corps, la carapace fragile, sont et sommes voués à l’instant, ou ailleurs au destin, Icares se rêvant Phoenix

Humbles, convalescents, bienveillants et naïfs au point de croire en la Femme et en l’Homme, en la fusion des poésies intimes

Apôtres de l’Amour sans église ni parti, nous partirons toujours trop tôt, mais nous serons toujours ici, ou maintenant

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :