Skip to content

Aubes, Aurore, et le crépuscule d’un homme

décembre 22, 2011

(NDLR: parfois les propos rapportés ici sont confus, qu’en pensez-vous?)

C’est arrivé, et ce n’est pas la première fois…Tout est en place, le désir propice à faire fondre la glace, une chaleur ancestrale, un temps d’errance utile, et puis un décorum improvisé mais harmonieux, vers le point de fusion.

Insensés contresens intenses, grimaces au convenances.

Alba Bonher vit dans une bulle depuis bientôt dix ans, possiblement trente, plus ou moins quelques-uns.

Élie Parh est là, ce matin, pour une promenade ensemble sur le parc.

Phèdre D.M. (Denisov Michaëlovitch) passa à ce moment en cet endroit. Il aperçu son vieil ami sans presque constater la présence de la Belle, et l’entrepris. Elle lui apparaissait comme floutée, discrète jusqu’à la transparence, oubliée d’elle-même.

Il s’approcha donc d’eux, les salua, puis entama avec Élie une conversation animée.

(*)

Ph.D.M. : « Que pense-tu des actions d’hier, à Madrid?(…) Après le clash de Dublin et les émeutes à L.A., je suis certain que nous l’aurons, notre révolution! »

El.P. : « Oui, ça craque aux entournures, la nature, la civilisation, tout est lié dans cette implosion colérique! »

(…)

« Viendras-tu ce soir? (…) C’est probablement chez Bilal, vers 20 heures, chacun apporte des provisions. Et je suis en charge du résumé des débats » ajouta Éliah (un de ses petits noms), souriant.

Leurs échanges sur, en général les déboires du monde, les soirs de match du Réal, la Juv’ ou United, agrémentés des aventures salaces et impressionnistes tantôt de l’un, parfois de l’autre, un pur mélange ludique, populaire, à peine édulcoré de misogynie hormonale, mériteraient bien une tribune?

« Bien sûr sur sure, susurrai-je à son lobe érogène, et je suis impatient! Après ma promenade en Alba et l’après-midi de travail, ce sera beau comme un crépuscule, j’apporterai le disque de Za « Entre Chien & Loup » ça le fait bien. Vous vous connaissez? » ajouta-t-il, prenant conscience de leur goujaterie, la jeune femme ayant été oubliée plutôt que mystifiée, ou bien l’inverse!

Alba est volontiers effacée, avant de prendre le devant de la scène, d’entrer dans les jacasseries et vains conciliabules qu’elle irise avec grave subtilité et pure ferveur…

à suivre, mais je ne sais pas quand ;-( alors les hédonistes et les précoces à l’orgasme impatient peuvent proposer une suite en commentaire ;-)! Oli all for yOu

Publicités

From → journal, nouvelles

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :