Skip to content

Galet malpoli

janvier 27, 2012

Peu brillant avec ses facettes, mal taillé, dépoli, le scribe s’interroge sur la futilité, l’impermanence de l’immanence.

A quoi bon être ton propre esclave, à la marge des jeux de cette société, considérant qu’il n’est pour elle, pour lui, d’autre issue que décadence et destruction?

Encore une pierre de taille ébauchée et puis jetée à l’eau.

Frivoles ricochets, sombre retour à la vase.

Avec un jeu de carte, sur chacune quelques lettres, trois mots, deux phrases, un pamphlet ou une évidence insipide,

Les constructions s’effondrent, le sable des châteaux se disperse au moindre reflux d’une vaguelette glaciale.

Il s’en revient alors à l’instinct du tailleur de pierre, ancestral, il lui souvient alors,

Qu’il suffit d’une table et 56 facettes pour créer un brillant et puis l’offrir à l’Ève, suave et nourricière, qui lui échappe encor

Publicités
3 commentaires
  1. A reblogué ceci sur Oli.W.P.et a ajouté:

    Frivoles ricochets

  2. Un peu maladroit, sur un sentiment de rentrée plutôt commun…Peut mieux faire…;)

    • Hello AL
      Are you Ashley Lily flying back and forth from Sidney to London? Maladroit je le suis, parfois volontiers parfois à l’insu de mon plein gré 😎
      Pas bien compris ton commentaire sur ce billet pas très limpide c’est vrai
      Merci pour le like et au plaisir d’échanger ici ou là
      Take care
      Bien à toi
      Olivier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :