Skip to content

Double flou

janvier 31, 2012

[message personnel à ? et à Ø ]

Le comble du fou volant c’est quand « on » lui casse une aile, pour l’insérer entre le f et l’o, entre le faire et l’eau, pour le livrer à lui même, au flou de ses incertitudes.

Il suffit pour cela d’évaluer anonymement son travail d’un « very poor » sans commentaire.

A compter de ce jour je remplace sur ce blog  les libellés d’évaluation, mais maintiens cette possibilité d’expression et les commentaires où je vous invite, et vous serai toujours reconnaissant de vos mots durs ou doux, avis, critiques, encouragements, insultes, tout mais pas ce camouflet impersonnel du « very poor ».

Très pauvre en effet l’auteur en friche et sans travail rémunéré,

Mais pas les textes, pas les associations d’idées inspirées de voyages véritables ou fantasmés.

Les associations de mots sont comme les touches de peintures sur un tableau, les interprétations d’une œuvre musicale,

Libre à chacun d’aimer, d’y trouver matière à redire, refaire, améliorer, enrichir, enlaidir, mystifier,

Mais le jugement négatif est l’arme des impuissants aigris et des frustrés à l’inconsistance cosmique.

[… exercice préparatoire à la critique des critiques]

Publicités
2 commentaires
  1. swafran permalink

    et si y’a plus de Valstar ???

  2. guinness et rousses à volonté!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s