Skip to content

Lettre à votre unique attention car vous savez bien que je suis, toujours pour toujours, à vous

février 25, 2012

« Mon cœur est saturé de plaisir quand j’ai du pain et de l’eau »

Je suis resté assis plusieurs heures aujourd’hui, ankylosé, lisant et relisant des citations, nourri de mets fins délicieux, heureux. Les seuls mouvements nécessaires et jouissifs qui m’agitent s’intéressent à chatouiller quelques zones sensibles, sur le cou, la main, parfois la plante des pieds, et puis tourner les pages. Tantôt un verre de vin, et aussi, en inclinant à peine la tête sous la petite fontaine, prendre une longue gorgée d’eau, pure et fraiche.

De Épicure à Rabelais, par San Antonio et K.Dick, de Kerouac vers Voltaire, aller-retours dans le désordre, vibrant dans la douce lumière dorée, bercé par cette symphonie ou bien ému d’une belle balade [Gustav Mahler ou Julia & Angus] , dans ce cadre idéal de peinture romantique! Plaisanterie ou bien grand art? il y en a pour tous goûts lorsque l’humilité communie avec exigence et beauté.

Bientôt je fêterai en compagnie immatérielle et bigarrée des meilleurs auteurs de tous temps, mes 80 ans de festins, couronnés en cet ermitage sybarite d’une paisible et bienveillante humeur que je souhaite partager avec toi.

Lorsque ce jour viendra tu sera dûment conviée, ainsi que les intimes, en hommage au partage des plaisirs et des émotions de la vie, à un fameux banquet pour célébrer nos vies.

Publicités
4 commentaires
  1. Mon sybaritisme personnel consiste simplement à m’éblouir d’un sourire qui m’est destin », d’un regard humide qui me dit « tu es toi, et je te vois tel que tu es ».
    Dans le regard et le sourire d’une femme je sombre d’un plaisir limpide, cristallin qui fait hurler les trompettes des cieux de jalousie.

  2. A reblogué ceci sur Oli.W.P. and commented:

    aujourd’hui, et pour une, deux ou trois longues décennies encor, je te crie oui

  3. ça fait très Chagall en effet ce dessin mais c’est un Picasso…ils se sont probablement connus et fréquentés entre autre à Saint Paul de Vence où Moïche Zakharovitch Chagalov à terminé ses jours…je « suis » définitivement plus Chagalovien que Picassophage 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :