Skip to content

Poésie Liberté Intégrité, ça ne fait pas un pli

février 27, 2012

liberte-andree-chedid Il n’est point de poète qui soit entièrement libre,

Au point extrême où cesser de versiférer, ultime vérité… sinon le poète mort

Vivant trop vivant, l’artiste ne diffère-t-il point de l’être qui l’habite, sinon par une libre pudeur, une peine plus légère?

À la recherche de beauté véritable, le sculpteur architecte, penseur compositeur de flots fugaces, de mots fidèles,

Dissipe les barreaux de la cage à force de serrer ses poings

Tantôt la plume, tantôt par l’autre main tendue

S’emporte vers l’éternité tranquille de silence apaisée, l’éternelle solitude, infinie plénitude de sa liberté intégrale

Publicités
One Comment
  1. A reblogué ceci sur Oli.W.P. and commented:

    Remerciements et salutations à notre vénérée hôtesse et les convives et conviviaux hôtes de cette soirée pigalienne
    humbly yours, Oli scribe for friends

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :