Skip to content

Combler l’espace, comme une alternative à la morosité

avril 7, 2012

Avec l’ardeur du poisson migrateur qui monte vers la source et à contre courant, au comble de l’espace je vous retrouve présents, humbles et nobles, éternels et alternatifs tel que je vous ai imaginés!

A en croire ce compteur sur le calendrier, la vie s’est pourtant arrêtée ici (dedans) depuis 30 jours?

Comme si plutôt que descendre acheter du pain, bavarder avec les copains, absorber un café brutal et puis passer le temps du jour à œuvrer pour la gloire mais léger, tel l’éphémère, et enfin rechercher le partage d’instants forts au crépuscule de nos aveux, s’inventer des projets de révolution pour tromper l’instant trouble et blême entre beauté du jour et angoisse de la nuit, comme si j’avais dormi sans rêve, dans un tourbillon à trente spires…

Je suis resté muet, effondré, excentré, à contempler sans plus agir les multiples trépanations que l’époque m’inflige. Et puis sans trop tarder, je reviens à la source, j’écoute attentivement quelques harmonies douces et d’autres saccadées, avec une préférence notable pour celles que vous m’offrez, me rapproche de vous dont l’existence m’émeut.

Merci à aujourd’hui, bienvenue à demain.

 

Publicités
5 commentaires
  1. cathy permalink

    Bravo mon frère ! il nous faut parfois vivre ces méandres sombres imposés par la vie, essoufflement du corps et de l’esprit surtout , il dit stop et demande le repos . Pour toi c’est fait !

    Maintenant reprends une bonne respiration, installe un rythme tranquille, et vit le présent; je pense que c’est ce que tu as pu découvrir en Thaïlande , vivre au présent est l’essentiel; même si tu le savait déjà , ces hommes te montrent comment on peut vivre ce présent ,vivre de presque rien et heureux !

    bonne reprise de ta plume et de la vie avec les autres !

    Bises Ardéchoises !

    Cathy
    ps: je déménage dans une maison au bout d’un chemin( chemin de Martel, à Villevocance) , en, haut d’une colline où il fera très bon vivre je crois , avec vue sur la montagne ardéchoise , jardin, sources, prés , ruisseau… à 10 minute d’ici ! Je vous invite à venir jardiner !

  2. A reblogué ceci sur Oli.W.P. and commented:

    Bonsoir
    Un jour j’ai fait une dépression, mais ça, c’était un jour quand la soupape était obstruée. Maintenant l’horizon est dégagé.
    All clear, take care, have a nice night, see you soon
    Oli

  3. laissons donc migrer les petits poissons, et vivons nos (futiles?) existences au diapason des conteurs et autres saltimbanques….. faisons fi des compteurs de toutes sortes !

    • futiles pas tant que cela, insignifiant à une certaine échelle plus probablement…et fi des compteurs comme tu dis mais j’ai un putain de compteur dans la colonne saltimbanque, les articulations, la cataracte, la prostate, le dentier, et quelques organes intimes, pas moyen de les oublier ou alors avec un vieux cocktail des familles à la Alex, moloko plus, à la tienne Swafran!

  4. J’ai passé 2 mois en Thailande il y a 1O ans , hors des sentiers battus, dans de petits bleds paumés près du Cambodge, du Laos, de la Birmanie, dans des villes aussi bien sur ! et partout : Le Sourire et la gentillesse du coeur … Quels souvenirs 😛 les virées à moto, à vélo, en barque, les p’tits repas dans la rue, les rencontres avec les gens accueillants du coin … et l’opium de temps en temps qui t’emporte dans des rêves fous 😉 toute une autre façon de vivre …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :