Skip to content

Carte sur table

octobre 12, 2012

 » Le papier couvert d’écriture brûle mal. » Mikhaël Boulgakov

 La carte sur table posée, scintille, et flotte légèrement tremblante au dessus du meuble de bois sombre encombré

Lovée dans le ruban pour en faire un présent, elle est souvenir d’éternels bons moments, improbable.

De partages, de duos, de trios et chaleureuses cacophonies en multi-têt’,

De rires, de pleurs, …, d’irritations et de placidités.

L’harmonie de nos différences en additions et variations,

Pour King par ses lignes et par les regards en rivière,

De ces influx s’inspire un ex-voto fugace et résolu.

*

Dédié aux amis et camarades, de grande classe.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :