Skip to content

Trône des folies ordinaires

octobre 22, 2012

Rôties sur un canapé, mitoyens et parallèles.

Unis en plusieurs tons de couleurs chaudes,

Velours cannelés, soyeux ou rêches, au touché.

Nous en vîment des postères bien fermes, d’aucuns plus flasques

Épicés exotiques, fervents adeptes d’intromissions suspectes

Quand d’autres culs serrés retenaient à renforts de grandes lèvres pincées

Les humeurs et liqueurs sémiotiques, et autres séminales.

Nous restâmes dignes et harmonieuses, gardâmes estime et considération,

Estimations de la beauté des âmes, à la faveur du doute, immobiles réflecteurs nubiles à travers l’éternel.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :