Skip to content

Nos baisers sur le mur en ruine

février 6, 2013

klimt wallFlottant au dessus de gravats à l’origine obscure

Transportés de baisers, voluptueuses caresses aux rondeurs harmoniques,

Vivants des sens fragiles que l’amour fou instille,

Mystérieusement naturels.

*

Dans cet environnement hostile, étranger à l’idylle,

Couple ondulant.

Sibylle évaporée aux couleurs impressives

Apollon exalté de cycliques philharmonieuses

Nos baisers, éternellement fugaces.

Publicités
One Comment
  1. et quels baisers… En vous lisant, je les ressens encore…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :