Skip to content

« Monsieur »

avril 12, 2013

Partiellement autobiographique, cependant toute ressemblance avec des caricatures de personnages ayant existés est probable.

ch & c6 b«Laurent, vous préparez la voiture, Monsieur descend»

Je ramassai nonchalamment le Monde et le Canard Enchainé puis la sacoche en lançant à la caricature d’assistante de direction posée sur son siège comme une gélatine parfumée à la violette artificielle un vague (-) «Salut, à demain…»

«Tu passes prendre Marie avant Monsieur pour aller chez le psy?»
 

Je la laissai dans le vent, et, détalai comme un bon serf, comme un bon cerf, car la porte du cabinet de toilette privée venait de claquer sur le bruit de cascade d’une chasse d’eau signalant une fin de lansquinées & ablutions.

« Le colosse flétri aura rendu son jus tandis que mérinos s’en allai à la tâche (?*) », pas de quoi pleurer. Une manie parmi tant d’autres permettant de laisser à la cuvette magistrale les restes d’une longue journée de luttes spéculatives, bassesses, cyniques attaques, et rares concessions. L’ensemble consacré à augmenter le capital, sans moindre préoccupation pour le désintérêt des prolétaires soumis.

~~~~

Le moteur ronronne paisiblement tandis que « Nova » fait son mix. Une forme vacillante s’annonce et l’échalas chancelle les dernières marches du magistral escalier haussmannien, jusqu’à la porte aux vitraux flous. Il s’y affale quasiment. « La vieillesse est un naufrage lorsqu’elle est insensée » (l’a-t-il dit ou l’ai-je rêvé?) . Tandis que j’entrouvre la porte passager en m’affalant sur le levier phallique de boite automatique, je constate qu’il a l’air détendu des bons soirs.

«En route Laurent, je reçois mon frère ce soir mais personne ne doit en être informé. Vous avez eu Antoine pour le David?»
«Oui Monsieur, il nous propose plusieurs options de passepartouts. Et deux magnifiques cadres! »
«Vous les avez vus?»
«Oui, l’un est classique, fin 18ème, très conforme à votre collection, cependant j’aime beaucoup une proposition de Julia avec un cadre en ébène, très noble, qui met le tableau en valeur de manière singulière. Si ce dessin est destiné à être offert à Aune, vous la surprendriez certainement! »
«Quelle heure est-il, cette foutue montre est encore arrêtée elle m’annonce 18h et quinze environ?»
«Passez moi Antoine voulez-vous?»

Sans lui faire remarquer que je suis au volant, ma fonction consistant à le mener à bon port si possible sans interruption par la maréchaussée,  je lui tends mon mobile après composition du numéro et mise sur haut-parleur.

«Comment allez vous mon cher Antoine? Le chauffeur me dit que vous avez des choses à me montrer, vous êtes à l’atelier?»

L’encadreur avait décroché au mot « chauffeur », et cependant, bien compris qui lui parlait:

«Bien sur Michel, avec plaisir, je vous attends…»

Sans plus de bavardage, et sans gaspiller son temps précieux pour m’informer d’une nouvelle destination, Monsieur regarde le téléphone avec un air perplexe. Il cherche les touches de son Doro spécial Parkinson bigleux, puis pose la chose sur le vide poche, et me demande (ni prière ni sollicitation, plutôt un ordre) d’appeler Madame et la prévenir de notre passage rapide chez Antoine.

… Prochain épisode « Chez l’encadreur »

*

(?*) : ce type d’association d’idée saugrenue me venait de plus en plus fréquemment depuis mon entrée au service de Monsieur…

Publicités

From → journal, nouvelles

6 commentaires
  1. Ce texte est le brouillon d’un chapitre de nouvelle ou roman parmi d’autres prévus. Désolé pour quelques fautes de style et les erreurs d’orthographe (personne n’accepte de me corriger, pourtant j’aime ça) . J’ai vraiment besoin d’aide et commentaires pour améliorer ce type de travail …avis aux amatrices et professionnelles ❤

  2. swafran permalink

    hey…. prometteur ! on attend la suite avec impatience

  3. Cela fait plaisir de lire du spécial toi … écrit la suite, je la lirai 😉

  4. Merci très beaucoup les commentateurs et la correctrice (pas encore publiée la version corrigée). Au menu du semestre à venir 50 journées décrites dans le détail et l’abstraction, une ou deux intrigues, saupoudrés ça et là quelques analyses et réflexions…

  5. cyril permalink

    Merci pour ce texte percutant. Une certaine cruauté dans la voix . Un compte à régler? Hargne?
    J attends la suite. Moi humble lecteur j ose la récidive. Y a du style en toi mon ami.

    • Merci CG, il va falloir que je m’y mette sérieusement à régler ces quelques comptes avant de passer aux choses sérieuses …@ +

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :