Skip to content

Celcius 233°

avril 25, 2013

Shall we burn the past for a still futur?

fahrenheit451

“ …Quand je serai mort, je veux être brulé vif… » © Michel J.P.

Suis-je l’androgyne du livre et de la partition, le clone d’une note et son bon mot, je suis ce que la suie…?

Ma fin se perd contre ton sein, toi la mère que j’ai perdu, phénix sans organe, esquif sans encre (ndlr: non il n’y a pas de faute ® )

Et j’ai ramé sur le flotteur de ce radeau sans voile, sans Mélusine, sans conviction idoine, jusqu’apercevoir l’illimite de son bon vouloir. Je quiterrai le quai sans remord sans regret, sans savoir, ni cette immodestie propre à l’identité vachardAmant commune.

Nous rejoindrons les eaux tourmentées du magma d’âmes souillées, puis de l’autre coté nous puiserons l’une après l’un, celles qui tendront leurs mains. Nous avons tant rêvé de sauver ces enfants, de protéger les mères, nourrir les orphelins, mais cette terre n’est point Éden. Puis-je continuer ainsi à proser comme un paon, fier comme un bar tabac, non. Ce corps à ses limites dont l’horizon s’approche, toujours plus prêt, plus près. Je l’aimais, je t’aime, je t’aimerai jusqu’à la crémation libératoire 

Adieu (avec l’accent du Gers, @ demain 😉 … )

Ici un petit clip à écouter pendant ou à regarder après : from the cold – Massive Attack

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :