Skip to content

Vieille fraise flétrie en soupe _ 13 Fraises sur la braise _ Ch 2.2

avril 26, 2013

À lire avant: premier chapitre

PPP présent paragraphe présent: mise à mort n°1, nettoyage socialement responsable, lutte contre l’entropie du quatrième age bouffeur de couche d’ozone, …

pucci-de-rossi-361_04

Nous traversâmes le boulevard comme d’autres ont franchi Léthé ou l’Achéron. Après l’été, l’automne achève bien les laiderons.

Nos travers d’Âmes égarées conduisent inéluctablement au Cocyte, il va falloir débourser pour régler la dette.”©®

J’ai proposé à la vieille de prendre l’autre bras du joyeux, sans même qu’elle reconnu l’ex convive de la table voisine, elle se laisse tenter. Il repose serin (cuit cuit, je les préfère mi-cuits) sur canapé, tandis qu’elle me propose une verveine. Je lui demande si elle aurai plutôt un verre de pif, et elle fait apparaitre, victorieuse, une bouteille de Kiravi 13° 2013 en brique (nous sommes le 13 de bambous), sourire vainqueur aqueuse sur bavures et flétrissures, vieille prune desséchée.

Alors je lui dit. Légèrement détourné vers la fenêtre sur cour: « souviens-toi Marguerite, 1941, tu prends ta valise en papier mâché cartonnée, quelques sous vêtements trop grands, une robe, un pantalon, un chemiser, des collants. Ton livre de chevet c’est « Bel ami », et cet ami c’est moi. Regarde par la fenêtre comme ta mère qui te regardai t’en aller, tu tiens la main de l’officier nazi, il a promis de t’envoyer en zone libre, avec ce rictus terne qui en dit long. Comprends bien Margot, je vais effacer de ton souvenir tout ce qui à suivi, depuis le moment quand tu as franchi le seuil, portail de la maison aux lourds rideaux de velours rouge, vers un monde sans nom. Endors toi, mais juste avant, lâche la main du grand méchant au bec aquilin. »

C’est pratique, on trouve tout chez les vieux. Une bouteille d’éther comme anesthésient et somnifère; elle n’a pas souffert.

Dans la baignoire, je la tronçonne harmonieusement en sifflant « Lili Marleen« , puis la saupoudre d’un vieux paquet de chaux vive qui attendait son œuvre sous l’évier. Papy ne fait pas résistance, il dort paisiblement. Je prends le fauteuil de feu la vieille, allume la télé pour regarder les news. La Corée du nord c’est trop l’eldorado du XXIème siècle!

Publicités

From → journal, nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :