Skip to content

©®™ John Doe III – Le chemin de fer qui explosa – Ch1.1

août 21, 2013

ndla: lire le préambule en premier, ou pas

whatcher(…) CHEMIN DE FER, subst. masc.

A.− Vieilli. Chemin constitué de barres d’acier (rails) fixées bout à bout, selon deux lignes parallèles, sur des traverses reposant elles-mêmes sur un ballast, où circulent des wagons remorqués par une locomotive. Barrière, quai du chemin de fer. Synon. usuel voie ferrée.Il apercevait l’étroit jardin, que le chemin de fer avait coupé (Zola, La Bête humaine,1890, p. 240).

B.−Dans l’édition: la représentation d’un ouvrage, page par page et dans sa totalité.
C.−Dans la presse :c’est le contenu, page par page, du journal.
Une sorte de menu, de programme…On y indique l’emplacement et la taille des articles (en nombre de signes ou de colonnes), ainsi que le nom des rédacteurs ou rédactrices
(…)

Pardonnez mon indélicatesse, j’ai omis de me présenter lors du préambule et je vous prie de bien vouloir accepter mes plus plates excuses. On m’appelle John The Third ou pour les intimes, trois, 3, tout court et j’aime bien cette forme. Il s’agit bien évidemment de mon symbole en miroir. Mon créateur me nomme ε , epsilon, quantité infinitésimale que l’on fait tendre vers le zéro… Oui je vous le concède, rien de bien sexy, mais bon, j’ai un nom et n’hésitez pas à m’interpeller si le contenu du rapport ici calligraphié vous apparait obscur, peu clair, si vous aimeriez une précision ou un éclaircissement. Je suis le serviteur, scribe,

ε

Epistol’errement Votre.

(…)

Mysteres 1Nous en sommes au retour d’Alan sur la route médiane de l’île, vers le parking de Pen Prad. La caravane de caravanes et les motards, les familles de saltimbanques, les bénévoles, les paumés, les artistes, l’intendance, les enfants, forment un ensemble insolite, totalement en harmonie avec son projet, leurs projets de vie. Non pas un paradis terrestre, un kibboutz ou un échappatoire, la permanence du bon endroit au bon rythme, comme une œuvre d’art éphémère,  éternellement renouvelable, renouvelée. Alan a roulé comme un Hells sans faire de victime, sinon quelques moucherons collés à ses ratiches, le moteur de la bête est fumant, les pneus brûlants, et lorsque les enfants du cirque s’approchent de lui il entame une danse incantatoire pour les repousser, le temps du rafraichissement.

Le bar n’est pas encore installé mais les fûts de bières sont déjà branchés sur la pompe. Le casque à la main, Alan s’approche naturellement des pistards en pause bibine et se présente.

Alan Le-Type : « Hy boys, may I join in the party? A bier for a helping hand? Speak english? Non je déconne, mais je suis serieux, bénévole si vous m’acceptez pour ramasser les crottes des éléphants et balayer la cour, ou bien dites moi?

Sans lui demander plus, un type en tenue d’haltérophile, c’est à dire en leggins moule burnes et torse poilu nu attrape un gobelet recyclable estampillé aux couleurs du festival, et l’empli d’une giclée de bière bien fraîche. Du bonheur en pint, un élixir de vie, légèrement alcoolisé mais pas nocif à dose mesurée, Alan n’abuse jamais, plus jamais en fait, depuis l’accident. Le costaud lui tend la boisson en lui disant:

Bénévole 1 : « Tu peux aller voir le directeur, il y a toujours de la place pour des bras supplémentaires, nous sommes ici pour quatre jours, trois de représentation, les nuits seront longues et les journées ouvrières.

L’équipe ne fait pas cas de sa présence, échangeant anecdotes et blagues, rires et pétards, accolades et checks chaleureux. Les sourires et les yeux pétillants. Le bonheur sans l’ombre. Jusque là.

Alan s’assied sur une caisse vide retournée, destinée à faire office de table très certainement, et il sort de son Eastpack le dossier \JD\BIEM qui contient déjà un bon kilo de documents et Cd’s. Il prend le document officiel reçu quelques minutes avant le point du matin, et commence la lecture:

Extrait Pièce à conviction 015.xy2z.JohnDoe.BI/mer/France : « (…) Mais ces pensées, ces images une hystérique cacophonie tandis que le chauffeur ces souvenirs ne sont pas entrecoupés de respirations, s’évertuait à maintenir les miens. Je sens bien qu’il et autres silences oppressants une douteuse version y a confusion de genre. L’image comme subissant comme si le cycliste suicidaire et du nombre un dysfonctionnement graphique avait jaillit d’une impossible, mon nom est John Doe III, se trouve par épisode allée perpendiculaire à la décolorée en clairs-obscurs voie C2 effarants. Je suis l’héritière d’un gendarme (…) »

Alan prend alors un dernier zip de bière et constate avec un certain dépit la viduité de son gobelet, oh triste vicissitude du présent … Mais c’est vraiment une énigme captivante pense-t-il, même si je ne comprends pas grand chose jusque là, ces textes contiennent une harmonie, un rythme, il s’en dégage un tel pouvoir de fascination que je ne peux penser qu’il s’agisseHexagramme_cognitiviste_2 comme le laisse entendre la rumeur du délire schizophrénique d’un tueur échappé de la maison des Poulains. Ceci ne doit pas être communiqué à la population, les niveaux inférieurs de la maison de Sarah Bernhardt sont utilisés depuis quelques années par la recherche sur les sciences cognitives, et le plus secret c’est qu’ils utilisent des cobayes humains pas toujours très standards. Des illuminés, des possédés, des cas hors limites de la psychiatrie traditionnelle récupérés au fond d’asiles dont l’existence même est niée par la pensée unique collective. Et pourtant ils sont là. Mais aucun ne manque à l’appel…Bon allez, je vais voir le directeur pour gagner mon dîner et quelques litres de carburant pour une nuit qui s’annonce animée!

…à suivre si au moins 5 lecteurs se manifestent pour me dire que les deux premiers post appellent à une suite…

…sinon je finirai dans mon coin, abandonné, quitte à proposer cette histoire à un connard de producteur institutionnel voire un éditeur de mes deux. Merci de votre attention, vous pouvez retourner à vos VDM !

John Doe III alias Oliwp

Publicités

From → journal, nouvelles

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :