Skip to content

Extrait de ©®™ John Doe III – Le chemin de fer qui explosa – Ch5

septembre 4, 2013

 Page 13/14 – extrait

didjé maboul(…) Petit à petit la compagnie fait son lit, là où elle couchera, passe après passe, le kaléidoscope de ses distractions à l’emporte tout et le laisser dire. Musique tout du long. Sodas, cidres artisanaux, Breiz Cola, rosé et infusions de houblon, sponsors ou production locale.

La machine à barbe à papa trône à l’entrée de la cour, entre un palmier et les machines des didjés. A 18 heures, un premier temps libre s’ouvre à la troupe et aux passants qui passent et s’aventurent à l’intérieur, par la porte à ciel ouvert, vue à l’intérieur vers les extérieurs, individuels, et collectifs.

Pendant que les grands s’injectent les yeux et la tête, par tous les trous, dans tous les sens, les enfants sont bien conscients. Tout n’est pas aussi simple que les adultes veulent bien admettre. Le cirque c’est bien. La barbe à papa c’est bon. Le cola c’est speed mais pas tant que le Redbull. Lucien à pris Manon par la main et Kiki les suit, avec Paul et Léo. Les autres petits, intrigués se sont rassemblés en cercle autour des cinq, si silencieux que l’on entend leurs souffles, et l’on distingue de temps à autre une palpitation, une extrasystole, des battements de cœur chavirés par tant de bonheur tandis que la mort rode.

Lucien : « Vous zavez été à Palais au concert de la fille qui esplique pour les morts? Ils ont vraiment pas d’oeil et pas d’oreille les grands, mais elle, qu’est-ce qu’elle est trop belle ! »

Manon, avec les mains sur les hanches :« Mais non, voyons, ça se dit pas trop belle, c’est parce qu’elle est pas complètement desenfantée, tu comprends ? Elle écoute les petits messages que les adultes entendent pas. »

Léo : « Et Jo (hey Jo), encore plus mieux. Elle sent les paroles d’Emi qui ressent les peurs des morts et l’horreur du coupeur. Moi j’ai fait plein de cauchemars ce matin… »

Tandis que Kiki et Paul commencent une partie de jongle avec un ballon de baudruche en riant comme des saltimbanques :

Lucien : « Peut-être on pourrai les aider quand même?Elles sont sympas moi je trouve »

Léo : « Ouais, t’as raison, moi je voudrai que ça soye fini cette vilaine boucherie. »

Manon, la main de Lu dans sa douce paluche gauche, la main de Léo dans sa palme droite :« Vieni Vidi mes chéris, regardez qui arrive ! »

Cette journée d’investigations, le ramassage des portions de corps et les analyses, et puis un débriefing à 16h n’ont pas encore donnés la solution, mais c’est proche. Alors Jamie a proposé à l’équipe de passer au cirque à Sauzon pour décompresser, le programme est prometteur :

Mabouldistorsion 1.1Tous attablés autour de Morgat à la pression ou en bouteilles, blanches, blondes, brunes, rousses…

Les trois enfants se tenants par la main, rangés devant eux les regardant affectueusement à tour de rôle, yeux dans les yeux, âme dans l’âme.

Et à Léo de raconter.

(…)

Circassie c’est fini. Maboule distorsions c’est barré. La fanfare de la Gueule du Ch’val va l’avoir de bois. Les Slips inside sont humides et parfumés. Et lorsque la fanfare revient, la fin n’est pas loin.

(…) suite et fin seront publiés prochainement

Merci de vos commentaires et avis

Bien à vous

Oli W.P.

Publicités

From → journal, nouvelles

3 commentaires
  1. c’est ton œuvre je suppose ? c’est fou …comme ce n’est qu’un extrait, et que je ne suis pas dans le contexte, je ne saisis pas tout …J’ai un peu pensé à Vian ( que j’adore) !
    j’aime bien cette phrase entre autres  » Pendant que les grands s’injectent les yeux et la tête, par tous les trous, dans tous les sens, les enfants sont bien conscients. »
    😉

  2. Merci Juliette, extrait d’une nouvelle terminée hier pour le gros œuvre…reste les corrections (je suis nul en orthographe) et j’ai prévu une version plus trash (j’essaye de rester dans la limite du « convenable » pour tous public suite à des avis d’amis qui trouvent que trop sexuel voire scato (sic) c’est pas utile 😉 )
    Référence à Vian c’est super sympa, un de mes rares écrivains français chéris <3. Tu as vu le film adaptation de L'écume des jours?

  3. non, je ne savais même pas que ce film récent existait ! je ne regarde plus de films depuis quelque temps déjà ni ne vais plus au cinéma …ça reviendra j’espère ! mais , j’ai bien entendu lu ce superbe roman … alors bon courage pour les finitions de ton livre !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :