Skip to content

Nicoeur en série

juillet 5, 2014

Confessions croisées dans l’œil de l’univers; sur les ruines de la matière, au paroxysme des sens réside l’âme

black hole eye
(…) Père Francisco reçoit peu en confession, c’est désuet. Aussi, lorsque John Doezé se présente à lui, évoque l’urgent besoin de confier son âme, ils échangent, un long regard, de ces yeux dans les yeux qui en disent long sans un mot (…)

Francisco à revêtu l’écharpe mauve; John, dans le confessionnal, rappelle à son bon souvenir le parloir grillagé de la prison d’état

J: Padre, j’ai pêché. En paroles, en action, à la ligne… et point d’exclamation!
F: parle, tu seras entendu
J: hummm, ça commence… par qui?
F: par Celui que tu as choisi, Celui qui t’as choisi… préférai-tu le coup du père français?
J: comment?
F: les voies du fidèle sont pénétrables…

Reviennent en images floutées, flashback en noir et gris et blancs, viols, tortures mentales, abus moraux, et quelques chansons expiatoires, toiler on the seapermafrost, 17 » of daymare… later John walks out of church alone and forsaken, again…

(…)

[le lendemain à l’heure de la messe police line: do not cross crime scene police line: do not cross crime scene police line: do not cross crime scene police line: do not cross crime scene police line: do not cross crime scene]

crime scenethose days didn’t make much sense

and in the end, nobody’s hurt

‘cos thats the way we are

much too much human after all

as devils we orgiacs beasts

our hearts beat for blood and spunk

 body and soul, orgasm addicts

to be continued

 

Publicités
4 commentaires
  1. prologue assez prometteur 🙂

    • danke (je suis contraint d’apprendre la langue de goethe depuis hier soir) mais tu me connais, la question c’est à quand la suite…mais le jour où je vais le poser pour rédiger les suites, y en a de quoi s’occuper quelques années. pourvu qu’Al Zheimer (drôle de collabo)n’ai pas fait son œuvre avant 3:)

      • ps: si tu veux tu prends le rôle du père sodomite Francisco ? je pouvais pas l’appeler abbé Etancelin quand même, celui là il mettait sa main sur ma cuisse mais rien de plus!!!

  2. sodomite ET abbé !!! voilà un sacré rôle de composition…..
    ça mérite au moins (sept ans? de) réflexion !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :