Skip to content

extrait de roman : « Andréa et les planètes » (titre provisoire)

septembre 17, 2014

« Ce n’était pas le jour du jugement mais seulement le matin. Un matin : Excellent et clair. » W. Styron

(…)

Les Amants fidèles palpitants

Pour Za et Chris il s’agit d’être là. Éclectiques et cosmopolites. A Pigalle ou Bastille là n’est pas la question. Répondre présents holst-planets 2à l’attente, dans le cocon intime à plus de 1000° ouvert à quelques % des communs, des amis de trente ans, de trois mois, triolets mesurés en portée à la marge, doués des sens. Za légère et Chris culminant, elle vêtue de soies naturelles, lui toiles et cuirs, chaudement d’un regard elle le tance mouche du coche, alors île il l’envoûte, de groovy petits pas sur le coté, les bras en l’air, tango hector charlie je vous reçois saint sur sein.

(…)

Publicités

From → journal, nouvelles

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :