Skip to content

Pêcheur devant les Saintes

septembre 18, 2014

À chaque marées des hauts ébats

Oli.W.P.

“Transe avec les dauphins”

baikal_chaman_rocher2Tendre au naturel, psalmodier nos hymnes à la mer généreuse, nos versets à la terre nourricière.

Sans bien savoir pourquoi, nous embarqu’âmes chambardés,

Tandis que chamboulant les codes nous laissions à quai,

Les blessures pas les cicatrices, sens grand ouverts.

À contre et embrassés, les unes avec les autres, les uns autres, d’aucun ‘demne.

De retour à quai, donnant étonnants, diurnambules tanguants,

Nous voilà votre encor, plus étarqués encor, plus plein plus romanesques, AmorLaisse Dire

View original post

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :