Skip to content

dust to dust

octobre 4, 2014

c’est pour bientôt, seule l’âme subsistera

market_street_feet_full pas un film, plutôt Pompéi, ou un coït foiré

quand lâcher la purée avant d’entrer donne la nausée

tous les fantasmes de progrès s’avéreront stériles,

alors dernier recours, bande mollement ton arc face au sanglier en furie.

j’écris dans la poussière un réquiemhobo_walk_strolling_2

un slam viscéral sur trottoir délavé

ode aux plaisirs fugaces

quelques soupirs entre les notes

 

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :