Skip to content

cercle Ô vertueux / endless Ô beginnings

janvier 7, 2015

Il y eut le début éternel qui ellipse sans cesse, Ô

(…) et puis ce souvenir de molécule d’eau, H2O. L’eau pure, si fluide, volatile, dévoyé isolant quasi parfait, pour ainsi dire incompressible, le lit de l’âme. Le cocon d’être, le contenant du soi, protecteur, volatile, perpétuel renouvelé.

Chaque soir mort

Chaque matin né

Tout lieu

Tout évaporation

Infinitésimal à l’infini renouvellé

1_1_1408bÉternelle l’âme refleurira

sur la lie magnifiée de chacune des vies,

Sempiternellement eau et puis fleuve, vapeurs, pluies,

et vie à nouveauendless begginings

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :