Skip to content

démarchage à caractère sexuel / transports [épisode 1]

novembre 10, 2015

 

(…) à 5 ans, puis l’age de christ en croix, j’ai surnagé, échappé la noyade, sauvé par ma Lulu, une fois de plus ou moins (…)

doree3et puis, vers station porte dorée

avec le petit chien au nom prémonitoire, Lucien, nous admirons passer les rames

et d’aucun à la rame.

L’animal!

m’arrache à la rêverie, au strapontin, allant fourrer sa truffe au centre d’un monde

de promesse près des fesses

Haro sur le garrot du baudet supplicié, sais tu ce que tu risques?

5 ans de prison et 492 000 francs d’amende pour une main, alors direct la truffe c’est le million!!!le million, le million, le million, le million

(…) bon j’engage la converse, préliminaire après la sniffette à Lucien

ça va et toi ça va et tu vas où comme ça toute belle de bon matin (début de harcèlement, 10 000 FF dans la cagnotte)

doree2et toi, tu descends?

non, je monte, deux cafés et les vapeurs d’hier, aux buttes Chaumont

?

tu viens?

pas si vite…pourquoi pas

viens je te fais la visite

je ne sais pas

mieux voir pour croire

je suis en couple

moi aussi, je te présente Lucien, mal élevé mais très affectueux

j’ai senti, son souffle chaud et sa truffe, ça chatouille

tu mouilles ? (suite du harcèlement, + 50 000 FF dans la cagnotte, vulgarité)

méchant

moi aussi, une gaule à en péter le slip, et ça fait mal aux burnes ( + 20 000 FF, image pas glamour)

on peut pas, plutôt, aller au musée?

plus tôt, plus tard, allez, je t’invite (+ 20 * 2 + 2 cocas)

non, c’est moi, je n’aime pas qu’un homme paye pour m’avoir

c’est tout à ton honneur

non, pas de déshonneur à être rémunéré pour un coït hygiénique, mais moi, je ne baise pas

(stupeur)

mais j’ai rien demandé

mais tu as envie

oui tu es belle et tu sens bon, ta mini jupe sur tes jambes fines ça te rend follement désirable

tu vois bien

oui mais si non tant pis

je ne baise pas mais tu pourras peut-être me toucher, le dos

le cou?

les cheveux

les pieds?

les mollets

la courbe de tes reins?

mes fesses.

~Metropolisson-Janol-Apin-Metro-Chemin-Vert

La rame arrive à Chemin Vert,

nous descendons, ils sont vraiment étranges

ces indigènes

(…)

Pour le moment, reprenons nos esprits, contentons nous d’une visite au musée, Rodin, thé et biscuits sous véranda dans le jardin, réalistes et impressionnistes, sur le chemin de la prison du cœur ou bien la cour martiale, la guerre, homme, femme, est déclarée

à suivre, à l’odeur, à la trace, à l’envie, au plaisir

 

 

 

 

 

Publicités

From → journal, nouvelles

2 commentaires
  1. swafran76 permalink

    ahhh… le bon temps des transports en commun, et les pomiscuités (pas toujours) aléatoires !!!
    aujourd’hui, c’est ….. Paaas évideeeent 😀

    • Le bontempi où on pouvrait cuiter sa promise, ne pas lui en promettre, remettre le couvert, et faire crier bobonne au moins une fois en d’essuyant aux rideaux avant de retourner au bistrot pour jouer la paye au tiercé ! De diouss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :