Skip to content

lettre ouverte aux Présidentes et Présidents, J’avoue

novembre 30, 2015

Lundi 30 Novembre 2015, Paris, lettre ouverte aux Présidentes et Présidents,

et plus si affinités, hauts désaxés associés.

Madame la Présidente, Monsieur le Président

Madame, Monsieur les Hauts fonctionnant

Mesdames

Messieurs

12278669_10208134416261451_469721956523984824_nC’est ici publiquement que, raie sur le coté, petit doigt sur la couture du slip, j’ai choisi de vous adresser,

En effet, l’immolation en place publique apparaissant quelque peu déplacée en ce grand jour d’ouverture de la copXXI, et, j’avoue, fragile à l’automne de mon existence, un peu douillet (*), je m’offre à vous par le biais de cette plume blessée, déplumé et lassé

Déjà il y a 3 mois, en reprise du travail, partiel thérapeutique, j’ai bien perçu un trouble agacement dans nos échanges asynchrones, par voie électronique. Aussi j’ai ravalé ma peur; à chaque coucher de soleil je fais de discrets adieux à mes enfants attentionnés dont l’infantile naïveté s’envole jour à jour, surfant sur l’actualité, inconcevable réalité

Une fois encore j’ai survécu à ta tracasserie administrée, et, deux jours avant le mise en œuvre d’une grève de la fin (comble12316181_1491608221143618_2332389948864870330_n chez l’obèse) et d’enchainement à la grille de l’entrée publique, rue Léon, tribune idéale pour une médiatisation bée en FM, Oh Capitalisme merci, j’ai perçu l’aumône. Projet avorté ou bien remis?

OKVluUzzbfLy0lC1GfQNHTl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9Si je monte ce matin en tribune, victime quotidienne d’insomnies et autre décadence, ce n’est point pour haranguer la foule, mais humblement, pour ne pas faire pitié, vous prier instamment de m’accorder l’argent (ou une médaille en or), seules contreparties cessibles à défaut de respect pas plus que sentiment, pour acheter l’oubli

Trouvez je vous en prie laïquement toujours, ci-attaché mon curriculum vitae (**), ressemblant plus à testament qu’à un ticket pour l’ascenseur rouillé d’une illusion sociale, j’avoue

Il vous appartient en l’Avant, premier dimanche précédent la nativité, en toute laïcité, premier jour de la CopXXI, rien n’est hasard, suivi par ce premier lundi, de m’accorder ce qu’il vous semblera utile, une promotion, un placard, un hlm, un statut de pupille pour mes enfants, une pension pour ma veuve, libre (!) à vous

Engagé il y a quarante ans, libre je me sens de vous livrer plus que sentiments et mots de cœur, fi de maux déchanté, désillusions, libre beaucoup, amer un peu, vous livrer ma prose, à défaut d’une apothéose

Cher Président à Noël, à 55 ans me voilà volontaire pour partir au front, front levé, le slip un peu humide de peur mais sans reproche, j’avoue. Je ne veux pas lâcher à l’aveuglette des bombes sur de dommageables enfants collatéraux, mais je donne volontiers ma vie pour combattre la tyrannie, sublime orgueil

S’il s’avère que mon état de santé ne permette pas d’organiser ce suicide fellinien,1595164262

je consens à vous rencontrer en terrasse en bas de chez Manu, rue de Charonne, au Pause Café. Hé Manu, tu descends?

Si vous ne l’avez déjà fait je vous invite aussi à décrocher de ce pamphlet nocturne un brin désuet, le temps est plus aux mains sales qu’aux mots,

Avec respectueux hommages, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération

Olivier W.P.

~

(*) la faute au gène SCN9A

(**) pas en ligne, mais adressé à ma « hiérarchie » par voie de courriel

Publicités
2 commentaires
  1. swafran76 permalink

    grand Prix de l’électron libre ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :