Skip to content

Kjj chapitre 1 suite (1-c) – l’élu est lâché [©® (-18) adults only ]

février 4, 2016

lire introduction, titre provisoire  » Kill John John – essaim œufs brisés « suivi de ch 1, 1b
mao-communist-snake 2« En vérité notre société a la justice qu’elle mérite.
Celle qui correspond au culte des assassins qui fleurit à la lettre à chaque coin de rue, sur les plaques bleues où sont proposés à l’admiration publique les noms des hommes de guerre les plus illustres, c’est-à-dire des tueurs professionnels les plus sanguinaires de notre histoire. »
Le Roi des aulnes, éd. Gallimard, 1970, p. 57

[ Michel Tournier ]

03 – 06:10 – Outside Tokyo (…) dans le quartier asiatique, ça sent le chien rôti et la brisure de riz gluant. resident-evil-6-boucherie-humaine-7_025801C100128351Une douzaine et demi plus 16/32ème de minutes plus tard, nous sommes repus de viandes en sauces, laqués, cirés, vernis au saké, totalement bridés les yeux, débridées les pensées. J’ai mangé des nems aux joues d’enfants et un rouleau de printemps frit bandé. La prochaine fois j’essayerai le petit boudin sino-créole décalotté.

Nous décidons de faire hommage aux leaders sanguinaires du plus grand foyer de peuplement terrestre dont l’ambition à l’exécution sommaire fut proportionnelle à la densité de population locale. 80 millions de morts au regard de 2 milliards d’habitants, 4 %, est ma foi raisonnable considérant la carrière du dirigeant suprême. De plus si vous lissez sur la durée du règne et l’ampleur de la pyramide de commandement et des membres du parti sous sa coupe, c’est moins que bien.  A peine 1 mort par militant. Petit voire bridé.

Tchang me propose le quartier Kabukichō et tente de m’expliquer la grande différence entre chinois et japonais, se lançant dans une allégorie comparative du sushi versus le riz cantonnais. Le poisson n’est pas le porc, en gros c’est là la différence. Un peu comme la subtilité (sic) entre marin breton qui mange du maquereau pendant que son frère éleveur de porcs est gavé au pâté. La belle iloise versus Hénaff.

robot-cafe-kabukicho-shinjuku-tokyo-1Nous entrons au Robot Restaurant et prenons place au bord de la scène tandis que les filles commencent leur show cosplay et minauderie de souris manga.

Petit déjà, j’ai beaucoup joué au nain jaune. Plus tard je sortirai à « La Main Jaune ». J’ai été éduqué dans la crainte du sarrasin, aussi du péril jaune. Pas surprenant qu’à l’age indolent post adolescent pré obsolescent, il en vienne à mélanger un pneu, en roue libre.

Et mourir, de plaisir, ça vous tente mes jolies constipées?

Après ce grand moment de karaoké, les japonais en sont grands amateurs, sur cette performance d’accordéon qui porte à l’autre bout du monde un peu de culture gauloise, je n’ai plus cœur à immoler ces jeunes filles égarées. Alors, romantique à souhait, je prends à l’entour les unes après les autres, chacune des jeunes gourmandes par toutes voies ouvertes et praticables, en les faisant hurler de surprise et plaisir. Nous décidons d’en tirer une série de mangas et autre littérature graphique, une initiation au jap pop labourage, indispensable avant toute idée de culture.

C’est pas beau à voir surtout que certaines d’entre-elles sont tellement étroites qu’il me faut inciser un peu avant pénétration. Ma formation de sage ssssa1femme ne fut pas complète, alors sans recoudre l’épisiotomie, je les laisse baignant dans une marre de sang, sperme, urines, et un savant mélange de fluides sexuels féminins: glaire cervicale, lubrifiant es glandes de Bartholin, d’autres humeurs suées de glandes para-urétrales, transsudat vaginaux, avant apothéose sous forme d’expulsion en jets forts saccadés de gerbes jouissives produites en les glandes de Skène. C’est pas très romantique comme inventaire à la Prévert mais là on fit plutôt dans le marécage rose.[©®  (-18) adults only ]

880_00104 – 08:19 – Sweden (All Quiet on the Eastern Front)

Le soir même nous quittons l’Asie de l’est et autres archipels et insularités débridées pour voler à l’encontre de la suédoise à une paire de seins divins; Oh paires divines pour nos paires de glands !

Cravate de notaire et aspersions faciale, flux adverbial, fluide séminal. Laissez moi vous compter ce beau pays unique où les nuages sont aussi passionnants que les locos locaux.

Rien de péjoratif dans ce commentaire, il suffit d’un peu d’imagination pour voyager loin dans les nuages, et pour prendre du plaisir avec une suédoise à l’esthétique de magasine de mode, molle, tiède, sans moindre aspérité, au gout de dessert lacté à 3% de matière grasse.

J’avoue j’ai toujours du mal à différentier suédois, finlandais, danois et autres indigènes des pays bas. Alorseef699c4de92bc427deba349a45706b4 plutôt que malmener les uns plus que les autres, je clos ce chapitre en les rassemblant sous la bannière de la gay friendly attitude . Dans le chapitre 1-d nous jouerons avec ces joyeux lurons dignes héritiers des « Village People » avec qui je vous propose de commencer cette journée

en vous trémoussant

le boule

~

Polysexuellement votre

(lire la suite)

mais allo quoi !

Publicités
One Comment
  1. Beeen dis donc!! éleveur de porcs marins gavé au pâté de maquereaux ?? Pôôô évideeeent de te suivre !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :