Skip to content

revue musicale d’un time killer on the loose

février 18, 2018

 

 

 

 

(*)

en voiture Simone

Nina qui t’ensorcelle

Tandis que Nina hésite entre New York et Berlin (beurline)

Cependant Lou new-yorkais étincelle à Berlin

suis-je parisien migrant de Londres?

 

ou londonien fuyant Paris?

Stambouliote à la dérive sur le bosphore?

Si tu n’as pas connu le thé à Istanbul comment dire que le temps ne tue ni ne se tue, le thé rouge intemporel se prend, avec ou sans sucre, mais toujours avec sa petite cuillère telle une aiguille de pendule qu’il convient de tourner counterclockwise

 

(…)

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :